Le mensonge aux enfants

penCommentaire de cheikh Abdarrazaq al badr sur le livre « les grands péchés » de l'imam Adh- dhahabi
flagLangue : Français
 
L'imam Adh-dhahabi – qu'Allah lui fasse miséricorde – a dit : 
 
D'après AbdAllah ibn 'Amir – qu'Allah l'agréé - : « Ma mère m'appela un jour alors que le messager d'Allah -paix et salut sur lui – était présent assis dans notre maison. Elle dit : « Hé, viens que je te donne (quelque chose). » Le messager d'Allah – paix et salut sur lui – lui dit : « Que veux- tu lui donner ? » Elle répondit : « (Je veux) lui donner une datte » Le messager d'Allah – paix et salut sur lui – dit alors : « Si tu ne lui donnes, il sera certes inscrit à ton encontre un mensonge. »1 rapporté par Ahmad et Abou Dawud

« Hé » ( ها en arabe) est un mot (onomatopée) pour appeler et prévenir (attirer l'attention) et cela est beaucoup utilisé avec les enfants, et certains lorsqu'ils veulent taquiner un enfant, ferment leur main comme cela leur laissant imaginer que dans leur main il y a une sucrerie ou un cadeau ou autre, et dit : « Viens, prends ce qu'il y a dans ma main » l'enfant accourt pensant qu'il y a une sucrerie, se fait attraper, la main étant vide.
Cet acte est inscrit comme un mensonge d'une part, et d'autre part contient un grand danger, car il provoque un changement de la saine nature de l'enfant, car l'enfant grandit sur cette saine nature de véridicité, et celle-ci s’altère à cause de ce genre d'actes.
Cette personne voulait simplement taquiner l'enfant pour le saisir, mais, en vérité il lui inculque un exemple de mensonge et l'éduque au mensonge.

Qu'a dit alors le prophète – paix et salut sur lui - ? Le messager d'Allah – paix et salut sur lui – en bon conseiller et digne de confiance dit : « Que veux-tu lui donner ? » quelle est cette chose que tu veux lui donner ? Elle dit : « (Je veux) lui donner une datte » Elle veut lui donner une datte, elle ne lui a pas dit « viens » sans vouloir lui donner quelque chose.
Le messager d'Allah – paix et salut sur lui – lui dit alors : « Si tu ne lui donnes, il sera certes inscrit à ton encontre un mensonge » il lui aurait été inscrit un mensonge malgré qu'elle n'ait seulement voulu taquiner l'enfant, donc ce genre d'actes est inscrit comme mensonge.

C'est pour cela qu'il incombe aux gens d'y prendre garde, et cela même avec les animaux, comme par exemple certains qui saisissent leur vêtement faisant croire à l'animal qu'il y a dedans de la nourriture ou une boite vide pour qu'il s'approche d'eux laissant imaginer qu'il y a à l'intérieur de la nourriture.

Et Il a été rapporté par un étudiant en science, dans le passé, lors de cours de hadith et l'étude de ses rapporteurs que lorsqu'il est arrivé sur le lieu du savant qu'il cherchait, il l'a vu appelant sa monture avec un récipient qui ne contenait rien, il le délaissa alors.

Il incombe donc aux gens de délaisser et de s'éloigner de ce genre de comportements afin qu'il ne soit inscrit à leur encontre un mensonge.

Il dit : « Si tu ne lui donnes, il sera certes inscrit à ton encontre un mensonge. »

Et d'après Ahmed selon Abou Hourayra – qu'Allah l'agréé- transmis (du prophète) : « Celui qui dit à un enfant : « Hé, viens que je te donne (quelque chose), puis ne lui donne rien commet un mensonge. »

Ce hadith est identique au hadith cité ci-dessus.


Commentaire de cheikh Abdarrazaq al badr sur le livre « les grands péchés » de l'imam Adh- dhahabi cours n°9 : chapitre sur le mensonge, la plaisanterie et ce qui s'y apparente / hadith 55 et 56 Traduit par l'équipe d'Al Bounyane
1Hadith hassan par autre que lui authentifié par cheikh Al Albany dans sahih at-targhib wa at-tarhib
https://diffusion.albounyane.com/index.php/articles/coran-hadith/579-le-mensonge-aux-enfants.html

gratuit

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyane en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !
Logo 80