Le boycott du pécheur

penTraduction d'une réponse de Cheikh Lazhar
clock Audio : 01min42 | flagLangue : Arabe

Télécharger l'audio

Traduction


Question : Une parole répandue parmi les gens quand nous venons à mettre en garde contre une personne qui est par exemple voleur ou menteur ou bien fornicateur alors leurs réactions est que ces actes ne doivent pas engendrer un rejet ni une mise en garde car ce sont des actes qui ne font pas partis du Minhaj (ligne de conduite religieuse). Quel est donc votre avis concernant cela ?

Réponse : Ce problème mérite une explication; sachant que si cette personne fait partie des gens de la masse alors nous nous devons de le conseiller dans ce type d’actes et ce pour commencer avant de le boycotter. Car ce type de comportement - le boycott et le rejet - sont des causes dans lesquelles on se détourne et on blâme la personne afin de se protéger de son mal. Donc si la personne profite du conseil, alors cela est la première démarche et la plus adaptée, on le conseillera et lui démontrera son mal. Et si on craint de lui qu’il ne délaisse pas ceci, et que le boycott l'empêche de faire le mal et dissuade autre que lui parmi ceux sur qui il aurait déteint, alors le boycott est plus adapté à cette situation. Ceci dit c’est une question qui n’est pas généralisée, elle dépend des cas de chacun et Allah est le plus savant.


Traduit par Al Bounyane
gratuit

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyane en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !
Logo 80