Les conditions d’ouverture d’une association pour la prédication

penTraduction d'une fatwa de Cheikh Oubayd al Jabiri
flagLangue : Français

Question : Au Maroc, nous avons besoin de mettre en place une association dont le but est d’appeler au Coran et à la Sounna selon la compréhension des pieux prédécesseurs en entretenant un lien avec nos savants salafis dans toute question petite ou grande, tout en s’écartant du sectarisme blâmable.
Ceci car il n’est pas permis, dans notre pays, de se rassembler ou d’organiser des cours, des conférences et l’enseignement de nos enfants dans des centres sans mixité si ce n’est dans le cadre d’une association.
Nous espérons donc de votre éminence, que vous nous indiquiez si cela est permis et à quelles conditions.

Réponse : Premièrement, il faut que celui qui participe à la mise en place de cette association – association pour la prédication – soit sur la Sounna, même s’il n’est pas un savant. Il doit suivre la Sounna et être capable de distinguer entre l’innovation et la Sounna.
Deuxièmement, il faut qu’il soit en contact avec les savants de la Sounna du pays et de l’étranger afin de les consulter à propos de la méthodologie que vous suivez.
Troisièmement, l’accord des autorités pour cette association.
Et Allah est plus savant !


Source : http://ar.miraath.net/fatwah/3182 | Traduit par Al Bounyane
http://diffusion.albounyane.com/index.php/articles/famille-societe/458-les-conditions-d-ouverture-d-une-association-pour-la-predication.html

gratuit

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyane en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !
Logo 80