Comment appeler ses proches à délaisser les groupes égarés

penTraduction d'une réponse de Cheikh Oubayd al Jabiri
clock Audio : 03min44 | flagLangue : Arabe

Télécharger l'audio

Traduction


Question : Que doit faire l’étudiant lorsqu’il conseille ses proches de ne pas fréquenter les innovateurs et les gens de passion sachant que, chaque fois qu’il les conseille, ils ignorent ses conseils ? Quel est mon devoir envers eux sachant qu’ils considèrent que je suis dans l’erreur ?

Réponse : J'ignore la situation exacte des proches du questionneur. Cependant, je lui conseille d'agir avec douceur, qu'il soit bon envers eux et leur éclaircisse la vérité car, en toute certitude, il y a parmi les adeptes des groupes égarés des gens de la masse et d'autres personnes qui ont été trompées. A force de patience, de mansuétude et de sagesse, beaucoup sont revenus [vers le droit chemin], louanges à Allah !
Je conseille donc au questionneur de continuer à conseiller ses proches, leur démontrer la vérité et les appeler à la Sounna.
Qu’il délaisse les discussions au sujet d’un tel ou d’un tel.
Qu’il ne fasse pas l'éloge des savants dénigrés par les partisans du sectarisme, qu’il n’en fasse pas l’éloge devant de ses proches.
Qu’il se taise à leur sujet tout en les aimant dans son cœur.
Qu’il ne fasse pas l'éloge, par exemple, de cheikh Rabî’ ou cheikh Sâlih as Souhaymî ou cheikh ‘Ali ibn Nassir ou cheikh Mohamed ibn Hâdi ou d’autres qui sont dénigrés chez les sectaires et aimés auprès de lui et des gens de la Sounna.
Qu’il ne présente pas ces savants [à ses proches] et ne leur apporte pas d’enregistrements de ces savants.

Plutôt qu’il appelle [ses proches] à la Sounna, qu’il leur explique la Sounna.
Et je garantis, par la force et la puissance d’Allah, que s’il entre dans leur cœur par le biais de la Sounna et qu’ils aiment la Sounna, ils aimeront alors ceux qu’ils détestaient auparavant.

Mais dire d'emblée : « Celui-ci est un sectaire égaré. Celui-là est un grand savant de la sounna. » Ils n'accepteront pas cela ! Il doit éviter cela. Il peut donc leur dire : « Venez et je m’engage à délaisser des gens tels que cheikh Rabî’, cheikh Souhaymi et untel et untel... Je les délaisse. Louanges à Allah ! Quant à vous, délaissez également untel et untel et Salmân al ‘Awda et ‘Aid al Qarni et Safar [al Hawali] et untel et untel. Laissez nous avec la Sounna. Désapprouvez-vous la Sounna ? »
La réponse est non jamais ils ne diront oui.
Alors [qu’il entame la discussion] progressivement et ils vont alors aimer la Sounna. Leur animosité envers ces gens là, qui sont des gens de la Sounna, se transformera en amour tandis qu’ils vont se désavouer des autres [les innovateurs].
Mais qu’il les aborde en leur déclarant la guerre : « Celui-ci est innovateur, égaré, sectaire, détestable et celui-là est un partisan de la Sounna ! ». De cette manière, ils ne peuvent pas l’accepter, c’est impossible, surtout concernant les gens de la masse qui ont au préalable été appréhendés par les innovateurs.


Traduit par l'équipe d'Al Bounyane
gratuit

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyane en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !
Logo 80