La formule "Âmîn": son sens, ses règles

penTraduction d'un texte de Cheikh Mouhammad Bâzmoul
flagLangue : Français
 

Lorsque le Prophète terminait la lecture de la Fatiha il disait : « Âmîn » en élevant et en allongeant sa voix et il ordonnait aux fidèles derrière lui de prononcer le ta'mîn peu de temps après le ta'mîn de l'imam, il disait : « Lorsque l'imam dit : « ...non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés » dites : « Âmîn » car certes les anges disent « âmîn » et l'imam dit : « âmîn ». Dans une autre version le Prophète a dit : « Lorsque l'imam dit : « âmîn » dites : « âmîn », car celui dont son ta'mîn coïncide avec celui des anges (et dans une version : « Lorsque l'un d'entre vous dit dans sa prière : « Âmîn » et les anges dans le ciel disent: « Âmîn » et que coïncide l'un des deux avec l'autre ») ses pêchés passés lui seront pardonnés » Et dans un autre hadith : « Dites : « Âmîn » Allah vous répondra » Le Prophète disait : « Les juifs ne vous ont pas jalousés pour une chose plus qu'ils ne vous ont jalousés pour le salam et le ta'min (derrière l'imam). »

Commentaires de ce passage de la description de la prière du prophète de cheikh al-Albany par cheikh Mouhammad Bâzmoul :

Ce chapitre soulève plusieurs points que voici :

Premier point :
Le ta'mîn est le fait de dire âmîn et son sens dans la langue arabe est – Ô Allah exauce-moi – et il a également été dit que son sens est – Pureté à Toi Ô Allah – et il a aussi été dit que son sens est – Ô Allah -
Et lorsque le fidèle entend l'imam lire la Fatiha et qu'il parvient à Sa parole (traduction relative et approchée du sens) : « ...non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés » fait partie de la sounna qu'il dise après ce verset « Âmîn » comme le faisait le Messager – que la prière et le salut d’Allah soit sur lui – et par la généralité du hadith : « Priez comme vous m'avez vu prier »

Deuxième point :
La formule « Âmîn » constitue une sounna (recommandée) pour l'imam et pour les prieurs (derrière lui), c'est une sounna pour l'imam dans la prière à voix haute, il la prononce à voix haute après la lecture de la Fatiha, il dit : « Âmîn ». C'est aussi une sounna pour les prieurs qu'ils prononcent à voix haute au moment où l'imam parvient à Sa parole (traduction relative et approchée du sens) : « ...non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés » ils disent : « Âmîn ».
Les savants - qu'Allah leur fasse miséricorde – indiquent que ce moment fait parti des moments où le ta'mîn de l'imam s'accorde avec celui des prieurs.
Et j'ai interrogé cheikh Nasser ad-Din al-Albany - qu'Allah leur fasse miséricorde – lors de sa visite au royaume d'Arabie saoudite en l'année 1410 de l'hégire au sujet du ta'mîn des prieurs et du ta'mîn de l'imam.
Le cheikh m'a répondu par ces termes : « Il incombe aux prieurs de retarder leur ta'mîn par rapport à celui de l'imam à mesure d'une ou deux lettres de façon que le ta'mîn des prieurs soit à la suite du ta'mîn de l'imam tout en se rejoignant et se réunissant dans quelques lettres. Donc, lorsque l'imam dit « Âmîn », les prieurs commencent (à le prononcer) dans la parole (le mot) « Âmîn », par cela se rejoignent leurs paroles avec celle de l'imam dans certaines lettres du mot et l'imam les devance d'une lettre ou deux lettres du mot. Il résulte de cela la survenance du ta'mîn des prieurs à la suite du ta'mîn de l'imam. »

Troisième point :
Le mérite de dire « Âmîn », l'auteur (cheikh al-Albany) mentionne d'après le Prophète – que la prière et le salut d’Allah soit sur lui –  que lorsque le l'imam dit : « Âmîn », les anges disent aussi : « Âmîn », et les prieurs disent à leur tour : « Âmîn ». Alors lorsque coïncide et se réunit le ta'mîn de l'imam avec celui des anges ainsi qu'avec celui des prieurs, Allah pardonne à ces derniers leurs pêchés passés.
Le deuxième mérite est le suivant : lorsque le fidèle dit « Âmîn », Allah lui répond parce que la signification de cette formule est – Ô Allah exauces moi (ou réponds-moi) -
Le troisième mérite est celui que nous rappelle le Messager  – que la prière et le salut d’Allah soit sur lui – dans ce hadith : « Les juifs ne vous ont pas jalousés pour une chose plus qu'ils ne vous ont jalousés pour le salâm et le ta'mîn (derrière l'imam). » C'est pour cela qu'il nous incombe de s'y tenir fermement.

Quatrième point :
Ce qui a été mentionné comme mérite sur le fait que coïncide le ta'mîn de l'imam avec celui des prieurs indique qu'il incombe au prieur d'avoir l'esprit présent dans la prière et de suivre attentivement la prière de l'imam, d'écouter attentivement sa récitation afin qu'il ne manque pas le moment du ta'mîn. Car s’il manque le moment du ta'mîn il aura alors raté l'obtention de la récompense citée dans les hadiths précédents. Cela fait parti des raisons qui poussent à avoir le cœur présent et l'âme et le corps recueillis dans la prière derrière l'imam et Allah est plus savant.

Cinquième point :
Ce dernier point est une remarque que je mentionne ici à propos du rappel qui concerne le ta'mîn. Si l'on sait que la signification de la formule « Âmîn » est – Ô Allah excauces-moi (ou réponds-moi) ou – Ô Allah – alors ce que font certaines personnes pendant les invocations de l'imam dans le qounout lorsque sont évoquées la glorification et les louanges à Allah, ils délaissent la parole : « Âmîn » et disent « soubhânaka (pureté à Toi) » ou tout autre parole et ceci est contraire à la sounna car la parole « Âmîn » suffit à l'ensemble des invocations qu'elles soient des invocations de demande ou invocations de glorification et de louanges à Allah.


Tiré du commentaire de la description de la prière du Prophète (de cheikh al-Albany) de cheikh Mouhammad Bâzmoul pages 206 à 208 | Traduit par l'équipe d'Al Bounyane
http://diffusion.albounyane.com/index.php/articles/coran-hadith/484-la-formule-amin-son-sens-ses-regles.html

gratuit

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyane en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !
Logo 80