Les catégories des gens pendant le jeûne 3/3 et les règles relatives au rattrapage

penTraduction d'un cours de Cheikh Mohammed ibn Salih al-'Uthaymin
flagLangue : Français

La louange est à Allah, l’Unique, l’Immense, l’Orgueilleux, le Puissant, le Fort, le Victorieux, Élevé au-dessus de ce que les esprits et les regards puissent atteindre ; Il a marqué toute créature de l’empreinte du besoin. Il a fait apparaître les signes de Sa puissance par l’alternance de la nuit et du jour. Il entend le gémissement de l’agonisant qui se plaint de ce qu’il subit comme maux, Il voit la marche lente de la fourmi noire dans l’obscurité de la nuit dans la grotte, Il connait ce que cache les pensées intimes et les secrets dissimulés. Ses attributs sont comme Son essence et celui qui Lui donne une forme -ressemblance- humaine est mécréant. Nous attestons ce par quoi Il s’est décrit Lui-même de ce qui nous est parvenu du Coran et de la Tradition.

{Lequel est le plus méritant ? Celui qui a bâti son édifice sur la piété et l’agrément d’Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d’une falaise croulante ?} [At-Tawba 9:109]

Je Le loue – pureté à Lui – lors des réjouissances et des préjudices, et j’atteste qu’il n’y a pas de divinité digne d’être adoré en dehors d’Allah, l’Unique, sans associé, l’Unique dans la création et la gérance.

{Ton seigneur crée ce qu’Il veut et Il choisit.} [Al Qasas 28:68]

Et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et messager, le meilleur des prophètes purifiés, prière d’Allah sur lui et sur Abou Bakr, son compagnon dans la grotte, et sur Omar qui a subjugué les mécréants, et sur Othman, martyr dans sa maison, et sur Ali, le veilleur des nuits, et sur sa famille et ses compagnons en particulier les Mouhajirin et les Ansars, la meilleure des salutations.

Mes frères : Nous avons évoqué précédemment sept catégories parmi les catégories de gens pendant le jeûne, voici le reste de ces catégories :

8e catégorie : La femme qui a ses règles le jeûne lui est interdit et ne lui est pas valable conformément à la parole du prophète ﷺ sur les femmes : « Je n’ai pas vu de diminués en raison et en religion aussi capable que l’une d’entre vous pour détourner l’intelligence d’un homme déterminé. » Elles dirent : « Ô messager d’Allah, quelle est cette déficience dans notre raison et dans notre religion ? » Il dit : « Le témoignage d’une femme n’est-il pas équivalent à la moitié du témoignage d’un homme ? » Elles dirent : « Bien sûr ! » Il dit : « Ceci est la déficience de sa raison, la femme qui a ses règles ne doit-elle pas s’arrêter de prier et de jeûner ? » Elles dirent : « Bien sûr ! » Il dit : « Ceci est la déficience dans sa religion. » (Boukhari et Mouslim)

Les menstrues sont le sang naturel qui atteint la femme lors de jours déterminés.

Si les règles apparaissent et qu’elle est en état de jeûne, et cela même un court moment avant le coucher du soleil, son jour de jeûne est annulé et elle doit le rattraper sauf si son jeûne était surérogatoire alors son rattrapage est surérogatoire et non obligatoire.

Si elle se purifie des règles pendant un jour de ramadan, le jeûne du reste de cette journée n’est pas valable à cause de la présence de ce qui contredit le jeûne au début de la journée. Doit-elle jeûne le reste de ce jour ? Il y a en cela une divergence des savants que nous avons citée précédemment pour le voyageur qui revient de voyage n’étant pas en état de jeûne.

Si elle se purifie pendant une nuit de ramadan, même quelques instants avant l’aube, le jeûne lui est obligatoire parce qu’elle fait partie des gens qui doivent jeûner et qu’il n’y a rien qui l’en empêche. Donc le jeûne lui est obligatoire et son jeûne sera valable. Et si elle ne se lave qu’après le lever du soleil, elle est comme la personne en état d’impureté majeure qui jeûne sans s’être lavée avant l’apparition de l’aube, son jeûne est valable comme l’indique la parole d’Aïcha – qu’Allah l’agrée – : « Le prophète ﷺ se levait en état d’impureté majeure après avoir eu des rapports sexuels, sans avoir fait de rêve érotique et jeûnait. » (Boukhari et Mouslim)

La femme qui a ses lochies (écoulement postnatal) est comparable à celle qui a ses menstrues dans tout ce qui a été cité précédemment. Il leur est obligatoire de rattraper le nombre de jours qu’elles ont manqué en vertu du verset :

{Un nombre égal d’autres jours.} [Al Baqara 2:185]

Aïcha – qu’Allah l’agrée – fut interrogée : « Pourquoi la femme qui a ses règles rattrape-t-elle son jeûne et ne rattrape-t-elle pas sa prière ? » Elle dit : « Ceci nous arrivait, on nous ordonnait de rattraper le jeûne et on ne nous imposait pas de rattraper la prière. » (Mouslim)

9e catégorie : La femme qui allaite ou qui est enceinte et qu’elle craint pour elle-même ou pour son enfant à cause du jeûne elle peut le rompre d’après le hadith d’Anas ibn Malik al Ka'ibi – qu’Allah l’agrée – qui dit : « Le messager d’Allah  a dit : « Certes, Allah a déchargé le voyageur de la moitié de sa prière et a déchargé le voyageur, la femme enceinte et celle qui allaite du jeûne. » »

Elle doit rattraper le nombre de jours qu’elle a rompu au moment où cela deviendra plus facile pour elle et que disparaitra la peur pour elle tout comme le cas du malade lorsqu’il guérit.

10e catégorie : Celui qui a besoin de rompre le jeûne pour une nécessité envers autrui comme secourir son prochain de la noyade, du feu, des décombres ou d’un danger semblable et cela lorsqu’il n’est pas possible de le secourir sauf en se renforçant par la nourriture et l’eau. Il lui est autorisé voire obligatoire, à ce moment-là, de rompre le jeûne, parce que secourir le protégé de la mort est obligatoire est tout ce par quoi l’on doit accomplir une obligation devient obligatoire à son tour, et il devra alors rattraper ce qu’il a rompu.

Comme exemple de cela, celui qui a besoin de se renforcer pour le combat dans le sentier d’Allah, pour combattre l’ennemi, alors il rompt son jeûne et rattrapera ce qu’il a rompu que cela soit en voyage ou qu’il soit dans sa ville, lorsque se présente à lui l’ennemi puisqu’il y a en cela la défense des musulmans et le fait d’élever la parole d’Allah, le Puissant, le Majestueux. Dans le Sahih de Mouslim, Abou Sa'id al-Khoudry – qu’Allah l’agrée – dit : « Nous voyagions avec le Messager d’Allah  vers la Mecque alors que nous jeûnions. Nous nous arrêtâmes dans un endroit. Le Messager d’Allah  dit alors : « Vous vous rapprochez certes de votre ennemi et rompre le jeûne est un renforcement pour vous. » Ceci était une permission, certains d’entre nous jeûnaient tandis que d’autres rompirent le jeûne, puis nous nous arrêtâmes en un autre endroit, le Messager d’Allah  dit alors : « Vous êtes sur le point d’attaquer votre ennemi et rompre le jeûne vous renforcera, alors rompez ! Cette fois c’était un ordre. Alors nous avons rompu. » »

Dans ce hadith il y a une indication que la force pour le combat est une raison indépendante du voyage parce le Prophète  a fait comme cause de l’ordre de rompre le jeûne la force pour combattre l’ennemi indépendamment du voyage et c’est pour cela qu’il ne leur a pas été ordonné de rompre au premier endroit.

Tout ce qui autorise la rupture du jeûne pour les causes précédentes (les 10 catégories), le fait de manifester sa rupture n’est pas blâmable lorsque cette cause est apparente comme la maladie ou la personne âgée qui est incapable jeûner, quant à celui dont la cause de sa rupture est cachée, par exemple la femme qui a ses règles et celui qui secourt une personne en danger de mort, il doit rompre son jeûne secrètement et ne pas le manifester pour que cela n’entraine pas une accusation contre lui et afin que l’ignorant ne soit pas leurrer pensant que rompre est autorisé sans excuses.

Tous ceux qui doivent rattraper parmi les catégories citées précédemment, doivent rattraper un nombre de jours égal au nombre de jours rompus conformément au verset :

{Quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours.} [Al Baqara 2:185]

S’il n’a pas jeûné pendant tout le mois, il doit rattraper la totalité de ses jours. Donc si le mois était de 30 jours, il doit rattraper 30 jours, et s’il était de 29 jours, il doit rattraper 29 jours seulement.

Le mieux est de s’empresser de rattraper le jeûne à partir du moment où l’excuse cesse, car cela est plus prompt au bien et plus rapide à s’acquitter de sa dette. Cependant, Il est autorisé de le retarder jusqu’à ce qu’il reste entre lui et le ramadan suivant le nombre de jours qu’il doit rattraper en vertu de la parole d’Allah :

{Quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté, il y a une compensation consistant à nourrir un pauvre.} [Al Baqara 2:185]

La possibilité de retarder le rattrapage fait partie de la facilité la plus complète. Donc, s’il y a 10 jours de jeûne à rattraper, il est autorisé de les retarder jusqu’à ce qu’il ne reste entre ce ramadan et le ramadan suivant 10 jours.

Et il n’est pas autorisé de retarder le rattrapage jusqu’au ramadan suivant sans excuse conformément à la parole d’Aïcha – qu’Allah l’agrée – : « Il me restait à rattraper des jours du mois de ramadan, et je ne pus le rattraper que durant le mois de cha'ban. » (Boukhari) Parce que retarder jusqu’au ramadan suivant oblige le croyant à accumuler le jeûne, et il se peut qu’il en soit incapable ou qu’il meure, car le jeûne est une adoration qui se répète. Donc il n’est pas autorisé de retarder le précédent prioritaire au temps suivant tout comme la prière.

Si l’excuse se prolonge jusqu’à ce qu’il meure, aucun grief ne lui sera fait, parce qu’Allah – pureté à Lui – a rendu obligatoire pour lui un nombre égal d’autres jours, mais il n’a pas pu s’en acquitter, alors le jugement tombe tout comme celui qui meurt avant l’entrée du mois de ramadan, son jeûne ne lui est pas imposé. Par contre, s’il lui était possible de rattraper, mais a été négligent en cela jusqu’à ce qu’il meurt, un héritier ou un proche devra jeûner la totalité des jours dont il aurait pu s’acquitter conformément au hadith : « Celui qui meurt alors qu’il a des jours de jeûne à rattraper, un héritier ou un proche jeûnera pour lui. » (Boukhari et Mouslim)

Il est permis qu’un groupe de gens jeûne les jours dont il devait s’acquitter en un seul jour. Al-Boukhari a dit : « Al-Hassan a dit : « Si trente personnes jeûnent pour lui en un seul jour cela est permis. » » Et s’il n’a pas de proches ou d’héritiers ou bien si ceux-ci refusent de jeûner pour lui, on nourrira pour chaque jour délaissé un pauvre égal au nombre de jours dont il était capable de s’acquitter. Pour chaque pauvre un moud de blé pesant en blé de bonne qualité équivalent à  510 grammes.

Mes chers frères, celles-ci sont les catégories de gens vis-à-vis des règles du jeûne. Allah a prescrit pour chaque catégorie des lois qui conviennent à son état et à son lieu. Reconnaissez donc la sagesse de votre Seigneur dans cette législation, remerciez-Le de pour la facilité et l’aisance dont Il vous a gratifié et implorez le raffermissement sur cette religion jusqu’à la mort.

Ô Allah ! pardonne-nous nos pêchés qui nous séparent de Ton rappel, pardonne nos manquements dans Ton adoration et Ton remerciement, perpétue pour nous notre cheminement vers Toi et accorde-nous une lumière par laquelle nous nous guidons vers Toi. Ô Allah ! fais-nous goûter la douceur d’invoquer Tes Noms et fais-nous cheminer sur la voie des gens de Ton agrément. Ô Allah ! sauve-nous de nos chutes -abîmes-, réveille-nous de nos insouciances, inspire-nous notre guidée et rends meilleur nos intentions par Ta générosité. Ô Allah ! rassemble-nous parmi le groupe des pieux et fais-nous rejoindre Tes pieux serviteurs. La prière et le salut d’Allah soient sur notre prophète Muhammad et sur sa famille ainsi que sur l’ensemble des compagnons.


Source : Majâlis chahr Ramadân | Traduit par l'équipe d'Al Bounyane
http://diffusion.albounyane.com/index.php/articles/adorations-jurisprudence/515-les-categories-des-gens-pendant-le-jeune-3-3-et-les-regles-relatives-au-rattrapage.html

gratuit

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyane en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !
Logo 80