Corriger son intention pour le Hajj ou autre adoration

penTraduction d'une réponse de Cheikh Abdourrazzaq ibn Abdilmouhsin al Badr
clock Audio : 04min53 | flagLangue : Arabe

Télécharger l'audio

Traduction


Question : Comment le pèlerin fait-il pour corriger son intention pour le pèlerinage (Hajj) ?

Réponse : Corriger son intention pour le Hajj ou toute autre action nécessite des efforts et un traitement de la part de l’individu comme nous l’avons vu précédemment [dans le cours] avec la parole de certains pieux prédécesseurs : « Je n’ai pas traité une chose plus difficile pour moi que mes intentions. »

L’intention nécessite donc un traitement continu et pas seulement au début de l’action.
Au contraire, le traitement doit se faire au début, pendant et à la fin de l’action et même après l’accomplissement de l’action.

En effet, même après avoir exécuté cette action, il se peut que l’individu parle de son action par ostentation et nuise alors à son action. Pendant qu’il accomplit cette action, il l’accomplit en toute sincérité. Mais une fois accomplie, il en parle aux gens par ostentation. Cela nuit alors à la sincérité de son intention.

Ainsi, l’intention nécessite un traitement continu : au moment de l’action, au milieu de l’action, à la fin de l’action et après accomplissement de l’action. L’individu doit traiter son intention par un traitement continu.

Et de nos jours, les nouveaux appareils électroniques que les gens utilisent peuvent avoir un effet négatif sur les intentions, notamment pendant le Hajj.

Tu peux constater qu’un certain nombre de visiteurs [des lieux saints] venus pour la ‘Omra et le Hajj, veillent à prendre une photo d’eux-mêmes à chaque étape du Hajj : pendant le Tawâf, lorsqu’il lapide les stèles, à Arafat… Et avec les nouveaux moyens de communication et les programmes de ces appareils, il envoie directement la photo ; il prend la photo et l’envoie aux gens. Comme s’il leur disait : « Regardez ! Moi à Arafat ! », « Moi pendant le Tawâf ! », « Moi pendant le Sa’i [entre as Safa et al Marwa] ! »… il envoie !

Au point que l’un d’entre eux, comme nous l’avons vu et d’autres que nous l’ont vu, s’approche de la Ka’ba et lève ses mains. Son ami le prend alors en photo puis il baisse ses mains et envoie la photo : « Regardez ! Moi faisant des invocations auprès de la Ka’ba ! » Mais il ment, il n’a pas invoqué Allah. Sur cette photo, il n’y a pas d’invocation. Et même s’il avait vraiment invoqué Allah, ceci est de l’ostentation. Alors que dire d’une photo avec laquelle il laisse penser à autrui qu’il a invoqué Allah alors qu’il n’a pas invoqué Allah.

Quelqu’un m’a rapporté avoir vu deux hommes dans cette mosquée [la mosquée sainte de Médine]. L’un d’eux s’est assis en position de Tachahhoud. Son ami l’a pris en photo. Puis il s’est levé. Ensuite il envoie cette photo en disant : « Moi en train de prier dans la mosquée du Prophète » alors qu’il n’a pas prié. Il s’est simplement assis et on l’a pris en photo. Et même s’il avait prié, pourquoi envoies-tu cette photo aux gens ? Pries-tu pour Allah ou pour les gens ?

Accomplis tu le pèlerinage pour Allah ou pour les gens ?

Lorsque le Prophète – prière et salut d’Allah sur lui – est entré en état de sacralisation pour le pèlerinage à Dhou al Houlayfa [Mîqât des pèlerins venant de Médine], il a dit :

« Ô Allah ! Fais en un pèlerinage sans ostentation ni dans les actes, ni dans les paroles ! »
اللهم اجعله حجا لا رياء فيه و لا سمعة

Et ceci est une invocation qu’il convient à chaque pèlerin de prononcer lorsqu’il se trouve au Mîqât.

Quant à ces appareils, éteins-les ! Et ne les allume pas afin qu’ils ne te distraient pas de l’adoration d’Allah ! Et ne prends aucune photo, ni pour toi-même, ni pour les envoyer aux autres ! Fais en sorte que ton Hajj soit pour Allah afin de retrouver ce Hajj dans la balance de tes bonnes actions le Jour du Jugement. Ne le néglige pas en le donnant aux gens, en cherchant à ce que les gens te voient !

Fais que ce Hajj soit entre toi et Allah ! Sans ostentation ni dans tes actes ni dans tes paroles !
En bref, l’intention a besoin d’un traitement continu et d’efforts continus. Et la personne doit éviter tout ce qui nuit à son intention en s’efforçant de s’écarter de tout ce qui influence négativement son intention.

Télécharger l'audio


Source : Cours - n°6 vend. 20 dhou al qi’da 1436 / 4 sept. 2015 | Traduit par l'équipe d'Al Bounyane
http://diffusion.albounyane.com/index.php/articles/adorations-jurisprudence/450-corriger-son-intention-pour-le-hajj-ou-autre-adoration.html
gratuit

Lettre d'information

Pour recevoir nos newsletters par mail, inscrivez-vous à Al Akhbar, la newsletter d'Al Bounyane en cliquant ici !

al akhbar small

Retrouvez nos autres sites

En savoir plus sur Al Bounyane ou nous aider ? Retrouvez-nous sur le web !
Logo 80